Le fonctionnement d'un alambic

L'Armagnac est de l'eau-de-vie de vin blanc, obtenue par distillation à l'aide d'un alambic en cuivre, fonctionnant en continu (un seul passage).


L'alambic armagnacais possède une colonne à distiller constituée de plusieurs plateaux    (étages ).


Le vin blanc préchauffé par les vapeurs d'alcool produites, arrive en haut de colonne et tombe en cascade par débordement sur les plateaux inférieurs jusqu'à la chaudière. Celle-ci, chauffée en permanence au feu de bois, maintient le vin en ébullition.

Les alcools formés, à l'état vapeur, se chargent des arômes du vin, ceux-ci remontent dans la colonne par un système de chicanes et de clochetons, jusque dans le col de cygne : passage permettant aux vapeurs d'entrer dans le serpentin.
Ces vapeurs seront alors condensées par le vin froid à distiller.

Lors de cet échange thermique, la température du vin avoisine 80°C en haut du chauffe-vin et celle de l'Armagnac 18 à 20°C au coulage. Le degré d'alcool de l'Armagnac oscille entre 52 et 60 % Vol. 

Source / BNIA